Veni, Vidi, Vici - Poème de Louis Lefèvre

VENI, VIDI, VICI

 

… Surgissant des brumes du Lac

Bonlieu sémaphorique,

         au mouvement pendulaire,

Bonlieu, louve allaitant Rhonus et Alpus

Bonlieu, qui ne saurait mentir.

         D’où nous vient tant d’allégresse

                               tout bonnement

des VIIe Rencontres d’Annecy avec nos amis d’Italie

… AVATI, BERTOLUCCI, TAVIANI, TUTTI QUANTI…

         ces perce-neige

         qui étonnent, ravissent nos compagnes

             de leurs colliers d’images dansantes.

Caravelles-caracolantes

         aux fenêtres de lumière

où se baladent,

ivres d’imagination et de liberté,

         les vagabonds de l’image et du son,

         les baladins de la pellicule.

Oyez, les affamés de bonheur,

                         d’émotions,

                         de découvertes,

                         de poésie,

                         de rêves éveillés,

à vos cabas

         ici, dans cette Arche de Noé

                  on pêche d’abondance

         d’un fauteuil l’autre

d’une table l’autre

d’un écran l’autre Vox

au déboulé d’un escaladeur

en plein mitan du forum

sur les marches du palais

sur le Pâquier

en la grand’salle du Château

en celle du Conservatoire d’Art et d’Histoire

au milieu des joyeux moines de la Caméra à Talloires

en compagnie d’édiles non gélifiés

en osmose avec nos chaleureux amis italiens

ici,

         chacun couvre, découvre, sème, gerbe,

         œuvre au fil des bobines,

         chacun se sent devenir auteur,

ça conférise,

ça focalise,

ça vocalise,

ici,

         se sédimentent les strates de la mémoire

         en l’an 2183

         à la fête du

Bicentenaire des Rencontres du Cinéma Italien

         à ANNECY

Bonlieu, son lac pour pendentif

         sertira les nouvelles perles

         à son collier d’images.

Saluons la fidélité

         le génie de nos amis italiens

et saluons fraternellement

         les rêveurs lucides qui osèrent

jeter l’ancre de leur caravelle

aux trois mâts de Cocagne

sur le ponton du Piloto Mayor.

Avanti Italie

Avanti Avati…

Avanti Annecy

 

Louis Lefèvre, in Bonlieu : centre de vie - Annecy : Bonlieu scène nationale, 1992. Poème écrit à l’occasion des Rencontres du Cinéma Italien d’octobre 1989.

Commentaires (1)

1. Philippe 16/02/2012

Thanks for this informative post.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau