Rousseau et Mme de Warens - Poème de Georgette Chevallier


ROUSSEAU ET Mme de WARENS


Là-bas où le canal fredonne...
Au printemps de sa vie,
Il n'avait que seize ans -
Au printemps de l'année
Jour de Pâques Fleuries -
Lui qui n'aimait
Que le printemps
En toute chose
Il fit cette rencontre
Avec son égérie
En Annecy
Au printemps de sa vie
Au printemps de l'année.
Là-bas où le canal fredonne...

Georgette Chevallier, in Almanach des traditions savoyardes, Année 2012, Ed. CPE, 2011.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau