Lac d'Annecy, Mont Veyrier - Poème de Timothée Rey

LAC D'ANNECY, MONT VEYRIER

 

l'air mobile scalpel
épluche la surface
fulminante du lac
bon sang ce qu'on se pèle

- fier barbote le mont
habillé de buée
dans le lac situé
à ses pieds mastodontes

- le soleil l'imprègne et
la brume - une matière
larmoyante à moitié
et à moitié ignée

close dans ses reflets
- on croirait de l'opale
laiteuse, ou du copal
en grasses gouttelettes -

soudain l'heure a tourné
- asséché par la bise
jointe à ce soleil bis
le mont plonge en apnée

dans le ciel dur et mat
- attendant les spirales
du brouillard vespéral
nouveau bain d'aromates



Timothée Rey, in Chair accueillante à la lumière, Ed. du Palmier dans la Main, 1996.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau