L'île des cygnes - Poème d'Oscar David

L’ILE DES CYGNES

 

Sur le lac mauve il est une île d’émeraude

Qui jette la fraîcheur de ses arbres tremblants,

La gamme de ses tons bleutés, dorés ou blancs,

Sur l’eau soyeuse, éblouissante, où le vent rôde.

 

L’ombre cerne de brun la gerbe verte et chaude

Et glisse ainsi qu’un souffle autour de rêves lents,

Souligne les bouquets aux panaches troublants

De grisaille onduleuse où la brise maraude.

 

Aux matins vaporeux, la floraison secoue

Sa cascade embaumée où le soleil se joue

Sur les rochers palis de l’île minuscule.

 

Quand tinte l’Angélus aux clochers

Un cygne lilial vient accorder la lyre

De l’île qui frissonne au mauve crépuscule.

 

Oscar David (1902-1934), in Paysages d’Annecy, Imprimerie commerciale, 1926.

 

 

 

 

 

 

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau