Jean-Pierre en poésie - Poème de Michel Dunand

IM Jean-Pierre Tessier*

JEAN-PIERRE EN POESIE

 

 

Etait-il de ce désert ?

 

En tout cas, c’est en notre cité qu’il soufflait la colère. Au milieu de nous, qu’il chantait l’amour. A qui voulait entendre, il disait l’avenir ; avec ou sans majuscule.

Il baptisa plus d’un aveugle et plus d’un sourd, auprès du puits de notre ville. Un puits portant son nom.

 

Mais les bergers ne délaisseront plus leurs moutons, le temps de quelques vers. Et s’il revenait s’asseoir à deux pas de la margelle, avec sa guitare à côté de lui, le Christ, il ne trouverait plus le baptiste appelé Jean-Pierre. Il ne boirait plus le verbe en feu qui désaltère.

 

Il a déserté, l’homme en noir,

Il est mort,

de mort volontaire.

On colporte que le désert a eu sa peau.

 

Reste son ombre

Elle campe au cœur de la ville.

Et pour longtemps !

 

Annecy, puits Saint-Jean

Septembre 1990.

 

 

Michel Dunand, in Péril en l’ocre jaune, Ed. La Bartavelle, 1993

 

* Jean-Pierre Tessier déclamait et faisait vivre la poésie dans les rues d’Annecy, au puits Saint-Jean. Lisez un de ses poèmes en cliquant ici

 

 

 

Commentaires (2)

1. Val. 26/05/2009

Je serais curieuse de connaître ce poète...Vous parlez de "lui" au passé, est-il décédé ? L'homme en noir, mort de mort volontaire, est-ce lui ?
Que pouvez-vous nous dire de plus sur ce personnage qui "faisait vivre la poésie dans les rues d'Annecy"...
Merci à vous !

2. Guillaume (site web) 05/06/2009

Jean-Pierre Tessier n'est plus de ce monde. Je ne sais presque rien sur lui, je ne l'ai pas connu personnellement, et l'ai découvert par le biais de Michel Dunand qui m'a autorisé à mettre son poème sur mon site.
En revanche, j'ai retrouvé un poème de Jean-Pierre Tessier dans un journal et vous pouvez le lire sur mon blog à cette adresse : http://poussierevirtuelle.over-blog.com/article-32194821.html

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau