Au puits Saint-Jean - Chant de Jul-Jak

AU PUITS SAINT-JEAN

 

1

Si un jour avec votr’famille

Vous allez faire un tour de ville,

Passez donc en vous promenant

Au Puits Saint-Jean.

Vous verrez des chos’s magnifiques.

On pourrait fair’ de bell’s appliques

Avec tout c’qu’on voit, c’est marrant,

Au Puits Saint-Jean.

On y voit passer de gross’s bagnoles

Transportant des tas d’gens qui rigolent

En nous montrant tout’s leurs bell’s dents…

Au Puits Saint-Jean.

On y voit l’agent qui gesticule,

Il transpir’ mais il faut qu’on circule,

C’est un martyr du bâton blanc !...

Au Puits Saint-Jean,

On y voit des trucs épatants !

 

2

L’monsieur qui court à ses affaires,

Pass’ très vite en r’gardant par terre,

Au risque de s’faire rentrer d’dans,

Au Puits Saint-Jean,

Tout à coup, v’là un bruit d’tempête

C’est un’ petit’ motocyclette

Qui arrive en pétaradant,

Au Puits Saint-Jean,

L’conducteur est heureux qu’on l’regarde,

Il a l’air de nous dir’ « Prenez garde…

Car maintenant je tap’ le cent… »

Au Puits Saint-Jean,

Mais assis’ derrièr’ lui, sans s’en faire,

Sa ptit’ femm’ dit, en l’pinçant l’derrière,

Fais bien attention au tournant…

Au Puits Saint-Jean,

J’ai peur que tu m’fass’s passer d’vant !

 

3

Les jeun’s gens qui n’ont rien à faire

Se rassembl’nt en rond pour s’distraire,

Ils parl’nt de la plui’, du beau temps,

Au Puits Saint-Jean,

Ils ont, malgré l’allure hautaine

Et leurs culott’s américaines,

Un poil dans la main certain’ment

Au Puits Saint-Jean,

Aussitôt qu’une blondinett’ passe,

Ils se r’tour’nt en faisant mille grâces

On dirait des p’tits Don Juans…

Au Puits Saint-Jean,

Pas d’erreur, ils sont dorés sur tranches

Car pour eux les jours sont des dimanches.

Ils attendent bien tranquill’ment

Au Puits Saint-Jean,

Qu’un rôti leur tomb’ dans les dents !

 

4

L’été, ce sont les étrangères,

Qui rappliqu’nt avec l’allur’ fière

Pour s’arrêter bien crânement,

Au Puits Saint-Jean,

Ell’s se r’dress’nt pour qu’on les admire

Mais ell’s ont beau mettr’ des cach’mires…

Elles n’ont pas plus d’chic qu’avant

Au Puits Saint-Jean,

Pour fair’ ressauter tout’ces mondaines

Où sont donc nos petit’s annéciennes

Qui leur font la pige… et comment

Au Puits Saint-Jean,

Avec un bout d’taff’tas, de dentelle,

Ell’s se nipp’nt cent fois mieux que ces belles,

Et avec beaucoup moins d’argent…

Au Puits Saint-Jean,

On y pass’ vraiment d’bons moments !

 

 

Paroles de Jul-Jak (Julien-Eugène Jacquet), musique de Cramo. In L’eau dans la ville : puits et fontaines, Ed. ville d’Annecy, 2003. Chant composé vers 1930.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau