Je t’attends sur l’autre rive - Poème de Jean-Paul Cléret

Je t’attends sur l’autre rive
Là où les roselières se resserrent
Autour de tes mystères

J’en ai perdu la Tournette
La source et les grands fonds
J’étreins les dames de nage
Salue l’omble chevalier
Et quand le lac se ravage
La ville méconnaît son reflet
Sous le cygne du Thiou
Les mouettes rieuses détournent le saphir
Déposé dans son écrin rocheux

Les eaux noires de Talloires
M’ont rendu la mémoire
Le sourire de l’absente
Illumine la sente de l’errante.

 

Jean-Paul Cléret, in Beau dommage, 2018

Ajouter un commentaire