Annecy (valse chantée) - Chanson de Y. Teillof

ANNECY
Valse chantée

 

À monsieur Palafitte,

 

[REFRAIN]

J'aime Annecy
Ciel d'azur,
Monts superbes,
Et j'aime aussi
Son air pur
Où tout brille

J'aime Annecy
Coins ombreux,
Tapis d'herbes,
Et j'aime aussi
Son lac bleu
Qui scintille

Et j'aime aussi son lac bleu
Et j'aime aussi son lac bleu
Son lac bleu qui scintille

 

[LE PAQUIER, LES CANAUX]

Platanes, beaux centenaires,
Du Paquier les enchanteurs
Tout comme ceux de nos pères
Vous charmez nos yeux, nos coeurs,
Dans vos eaux calmes et pures
Chers canaux vous reflétez
Des cygnes et des ramures :
Deux perles de vos beautés.

REFRAIN

 

[LE LAC, LA TOURNETTE]

Déployant leurs blanches ailes
Sur ton flot, Lac merveilleux,
Emporte toutes nacelles
Voulant fuir bien loin des yeux.
La Tournette étincelante
Se mire dans ton cristal,
Ta vague si caressante
Nous berce dans l'idéal.

REFRAIN

 

[LE CRET DU MAURE, LA PUYA]

Oh ! Forêts vertes et chères
L'on aime de vos enfants
Les cîmes fines et fières,
Les doux nids, les bruissements.
Oh ! Puya enchanteresse,
Coins aimés des Annéciens,
Frais sentiers, gardez sans cesse
Un écho pour leurs refrains.

REFRAIN

 

[LES VIEUX QUARTIERS, LA VILLE]

Arcades aux voûtes sombres
Poésie du temps passé
Vieux château, ou sous ton ombre
Le temps fuit trop empressé.
Annecy, ville féconde,
Tes enfants ne t'oublient pas
Lors même qu'au bout du monde
Ils auraient conduit leurs pas.

REFRAIN

 

Y. Teillof, Annecy, valse chantée, chez I. Folliet, Imp. Dupré, Annecy, vers 1910
Partition généreusement communiquée par Jean-Claude Rey.

Ajouter un commentaire