Annecy - Texte d'Albert Besnard

 

Quarante-deux ans se sont écoulés depuis le radieux jour de septembre où, dans la splendeur d’un après-midi azuré, alors que sous les marronniers jaunissants, tout au bord de l’eau bleue, le sol se jonchait de l’or des feuilles mortes, nous nous sommes fiancés à cette nature splendide.

Silencieusement émus d’une même pensée, il nous a semblé à tous deux salutaire de bâtir ici une demeure pour abriter notre bonheur à venir. Si à cet avenir ont manqué les chances sur lesquelles nous comptions, nous nous sommes résignés ; et comme ce doux pays est l’une des joies durable dont le temps nous a fait don, chaque année en septembre, au bord d’un azur qui est encore celui d’autrefois, nous renouvelons notre pacte d’amour pour cette contrée dont la beauté ne nous a jamais déçus. 

Albert Besnard, in Annecy, Ed. Emile-Paul Frères, 1930 

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau