A un artiste - Poème d'Oscar David, en hommage à Ernest Béchard

A UN ARTISTE

 

A la mémoire d’Ernest Béchard*,

 

Comment donner aux mots, aux pauvres mots usés

Le symbole émouvant qui dirait ce que perd

En cet artiste probe, au talent sûr et clair,

Notre Savoie en qui Béchard a tant puisé.

 

Combien l’on sent alors la pauvreté du verbe,

L’indigence infinie et sourde des paroles

Quand il faudrait la splendeur vive des corolles,

L’éclat des fleurs dans le doux sinople de l’herbe.

 

Mais il reste le cœur ; il a son éloquence,

La seule qui convient à toi, mon cher ami ;

Celle qui pleure doucement, sincère, emmi

Le souvenir pieux et le profond silence.

 

Annecy gardera, fidèle, ta mémoire,

Toi qui sus évoquer en touches lumineuses

La beauté des vieux murs et les grâces frileuses

De son lac endormi dans sa rieuse gloire.

 

Béchard, mon vieil ami, toi qui fus un artiste,

Un vrai, modeste et grand, et qui connus la lutte,

L’adversité du mufle et de l’épaisse brute,

Ton nom luira dans le deuil flou de l’améthyste.

 

 

Oscar David, in Les soirées nouvelles, revue mensuelle de littérature et d’art n°18-19 de février-mars 1930, rédaction : La Feuillette, Annecy.  

 

* Ernest Béchard (1891-1930) : artiste Haut-Savoyard, peintre et graveur. Plusieurs de ses œuvres furent inspirées des paysages d’Annecy où il vivait.

Commentaires (2)

1. Béchard Nicole 13/10/2011

bonjour, je suis la petite fille de Ernest Béchard et je suis surprise et émue de trouver ici ce poème d'Oscar David dont j'ai quelques exemplaires de ses poèmes...j'aimerai bien savoir qui a mis en ligne ce poème,peut-être un admirateur...
j'ai été élevée dans le souvenir de ce grand-père que je n'ai jamais connu malheureusement...
et maintenant je possède plusieurs œuvres lui appartenant...
ma grand-mère avait fait don à la ville d'Annecy
de plusieurs de ses œuvres et outils ...mais je n'ai jamais eu vent d'une expo ou autre chose ...
les années passent et j'aurai aimé que mes enfants et petits enfants voient la notoriété de cet arrière grand-père...
cordialement

2. 13/11/2011

Bonjour madame Béchard,

Je vous remercie pour votre commentaire sur Annecy en poésie.

J'ai trouvé ce poème sur votre grand-père dans une revue conservée à la bibliothèque d'agglomération Bonlieu à Annecy. Le numéro de cette revue intitulée "Les soirées nouvelles" est sorti en 1930 en hommage à Ernest Béchard. Vous pouvez venir la consulter sur place à la bibliothèque ou je peux vous la numériser et vous l'envoyer par mail.

Si des œuvres d'Ernest Béchard sont conservées à Annecy, ce doit être au Musée-Château. Je vous laisse les contacter à ce sujet.

Cordialement.

Guillaume Riou

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau